botox-traitement-hyperhidrose-toulouse

La toxine botulique, plus couramment appelée Botox, est utilisé en général pour réduire ou retarder l’apparition de rides. Mais elle est aussi employée pour traiter la transpiration extrême, alias l’hyperhidrose !

Qu’est-ce que l’hyperhidrose ?

L’hyperhidrose, ou hypersudation, est un terme médical désignant une transpiration excessive. Auréoles permanentes sous les aisselles, pieds transpirants sans chaussures, ou mains tellement moites que les objets vous glissent entre les doigts ? Alors vous savez de quoi nous parlons. Cette pathologie peut hélas avoir des impacts très néfastes sur le bien-être et les relations sociales des personnes touchées, tout en favorisant l’apparition de mycoses et verrues.

L’hyperhidrose touche environ 1 à 3 % de la population mondiale et revêt plusieurs formes. Elle peut être, le plus souvent, localisée, par exemple les mains, les pieds ou encore les aisselles, et provient, dans ce cas, du patrimoine génétique de la personne impactée. Elle peut sinon être généralisée et être alors dûe à une maladie neurologique comme la maladie de Parkinson, ou à une maladie endocrinienne ou infectieuse. La ménopause et le surpoids peuvent aussi être des éléments favorisant l’hypersudation.

Mais ce n’est pas irrémédiable et il existe des traitements contre l’hyperhidrose.

Les traitements contre l’hyperhidrose

La ionophorèse est le traitement le plus courant, même s’il n’est réellement efficace que pour les mains et pieds. De façon concrète, les membres seront plongés dans un bain où circule un courant électrique, sans provoquer de douleur pour le patient. La contrainte est que ce traitement nécessite plusieurs séances par semaine et peut ne pas perdurer après l’arrêt des séances. Il est, de plus, totalement contre-indiqué en cas de port de pacemaker ou en cas de grossesse mais il peut être pris en charge par l’Assurance Maladie.

Des médicaments à application locale existent aussi, tout comme des traitements à base de sel d’aluminium ou encore des déodorants anti-transpirants… En général, ces traitements auront une efficacité toute relative.

Egalement, pour les personnes les plus touchées, une opération pratiquée sous anesthésie générale est possible, la sympathectomie thoracique. Le chirurgien va alors couper les nerfs provoquant la sudation des mains et des aisselles, placés sous le thorax, de façon irréversible. Cela peut fonctionner mais peut aussi provoquer une hyperhidrose compensatrice et donc une sudation dans d’autres parties du corps, épargnées jusque-là.

Enfin, un traitement peut être efficace dans une grande majorité des cas… l’injection de botox !

L’injection de botox pour réduire la sudation

En effet, l’injection de botox peut être très efficace pour réduire la sudation et traiter l’hyperhidrose. Dans le cas où les traitements précédemment évoqués ne sont que peu ou pas efficaces, par exemple pour une hyperhidrose localisée au niveau du visage ou des aisselles, l’injection botox peut être conseillée par un médecin conseil. Et elle peut alors être prise en charge par l’Assurance Maladie qui remboursera jusqu’à 80 % du traitement !

Les injections de botox pour réduire la sudation seront efficaces pendant 12 à 15 jours après la séance, et pendant 4 à 8 mois, selon le patient. Pour mieux comprendre le fonctionnement, la toxine botulique qui sera injectée va bloquer le message qui permet à la glande sudoripare de libérer la sueur. Dès lors, pour les personnes ayant une transpiration « modérée », aucune contre-indication ou danger à prévoir. Cependant, pour le traitement de l’hyperhidrose, l’avis d’un médecin conseil sera obligatoire car l’injection de botox pourra provoquer une hypersudation paradoxale, c’est-à-dire dans une autre partie du corps que celle traitée ! N’hésitez donc pas à recourir aux services d’un dermatologue pour vous conseiller mais aussi pour pratiquer les injections de botox.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez en savoir plus sur les injections botox à Toulouse, ou rendez-nous visite au Centre Laser Toulouse Matabiau !

 

Photo de Alexander Krivitskiy provenant de Pexels

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *