9-questions-epilation-laser

Vous en avez assez de vous épiler tous les mois ? Vous avez des poils incarnés ? L’épilation laser est surement la réponse à vos problèmes ! Découvrez les neuf questions les plus communes sur l’épilation laser ci-après.

Comment ça marche ?

Un faisceau de chaleur sera envoyé par le laser à destination du poil, en deux parties. D’abord le follicule pileux, directement dans la peau, mais aussi la structure même du poil, ses cellules souches et son bulbe. De la sorte, le poil sera définitivement supprimé, tout comme sa repousse ! Il existe deux lasers principaux : le laser Alexandrite, pour les peaux claires majoritairement, et le laser Yag, pour les peaux foncées et mates.

L’épilation laser, c’est pour qui ?

Si vous êtes une femme de 20 à 50 ans avec des poils épais et noirs, félicitations, vous avez le profil pour une épilation au laser parfaite ! En effet, avant cet âge, votre pilosité ne sera pas assez mature pour le traitement et il y aura des risques de repousse. Concernant les hommes, car ces messieurs peuvent aussi profiter de l’épilation au laser, l’âge recommandé sera d’au moins 25 ans. Au sujet de la couleur des poils, la majorité des lasers ciblent les poils noirs exclusivement. Cependant, avec des techniques particulières, il sera possible de traiter les poils roux et blancs, mais en aucun cas les duvets cependant…

L’épilation laser, pour quelle(s) zone(s) ?

Vous pourrez profiter de l’efficacité de l’épilation laser sur les zones les plus courantes du corps et du visage. Par exemple, chez les femmes, vous pourrez vous faire épiler le maillot, les jambes ou encore les aisselles, entre autres. Concernant les hommes, vous pourrez traiter la barbe, le dos ou même le torse. Cependant, le laser ne sera pas très efficace sur les oreilles, le nez, les pieds ou encore les mains. Et il ne sera pas possible d’épiler les sourcils avec cette technologie, étant trop proches des yeux !

Quel est le déroulé d’une séance ?

Concernant la première séance, vous devrez appliquer une crème anesthésiante au moins une heure avant. Vos poils devront être rasés et il faudra bien sûr protéger vos yeux, comme ceux du médecin. Le dermatologue va ensuite promener le laser avec un embout fin sur la zone choisie. L’odeur de brûlé qui se dégagera, de même que le bruit, peuvent être légèrement désagréables, mais cela n’est qu’une affaire de minutes, voire d’une demi-heure pour une zone étendue comme le dos…

Combien de séances ?

Selon votre pilosité, et la zone concernée, il faudra en général 5 à 7 séances, avec un intervalle de 2 mois, pour obtenir de bons résultats. Pour que le traitement soit efficace, il vous sera conseillé de conserver le rythme afin d’éliminer une fois les poils en phase de croissance, puis les poils en phase de repos à la séance suivante… et ainsi de suite !

L’épilation laser, vraiment définitive ?

L’épilation au laser permet en moyenne de supprimer 80 à 90 % des poils. On emploiera dès lors plus le terme d’épilation durable que celui d’épilation définitive. Pour schématiser, sur une zone de 1 cm², il vous restera environ une vingtaine de poils. Vous pourrez alors opter pour des séances d’entretien mais sachez que les résultats obtenus après le traitement initial seront stables et, donc, les poils supprimés ne repousseront plus !

Quels sont les effets indésirables ?

Le principal effet indésirable pourra être des brûlures pendant la séance, si l’appareil n’a pas été parfaitement paramétré pour vous. Vous comprenez donc bien l’importance de réaliser ce traitement chez des dermatologues spécialistes de l’épilation laser… Concernant les éventuels effets secondaires, il sera possible d’observer une repousse paradoxale si du duvet aura été épilé par erreur… Cela signifie que les poils pourront repousser en nombre et surtout qu’ils seront plus drus, et donc qu’ils nécessiteront un nouveau traitement.

Est-ce douloureux ?

Tout le monde a son propre rapport à la douleur… Disons que, en général, l’épilation laser donne l’impression d’une multitude de coups d’élastiques sur la peau, donc une sensation pas vraiment agréable, pas non plus insupportable… Une crème anesthésiante comme Emla® pourra alors vous être conseillée afin de mieux supporter cette sensation.

Quelles sont les précautions ensuite ?

Dans les 48h qui suivent la séance, des gonflements, rougeurs, voire des démangeaisons pourront être observés. Il faudra donc régulièrement appliquer de la crème apaisante. Également, évitez de vous baigner dans les jours suivants et, bien entendu, évitez de vous exposer aux UV (naturels ou non) tant que votre peau sera rouge ou irritée.

 

Ainsi, si vous vous posiez ces 9 questions assez courantes sur l’épilation laser, vous possédez désormais les réponses. Mais si vous avez encore la moindre interrogation, par exemple sur le prix d’une épilation laser, n’hésitez pas à contacter le Centre Laser Toulouse Matabiau !

 

Photo par Pexels

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *