mesotherapie-visage-tous-les-ages-toulouse

Le mésolift, ou la mésothérapie, permet d’hydrater la peau de façon durable pour obtenir un aspect pulpeux. Contrairement aux croyances populaires, cette technique est utile à tous les âges, même pour les jeunes adultes. Découvrez cette technique de médecine esthétique ci-dessous et son utilité !

 

Qu’est-ce que la mésothérapie ?

La mésothérapie est à la base une technique médicale créée par Michel Pistor en France, en 1952. Le principe était d’injecter des médicaments sous la peau, en intra-dermiques, intra-épidermiques ou hypodermiques, afin d’apaiser la zone dans laquelle il pouvait y avoir une douleur.

Aujourd’hui, la mésothérapie est devenue une médecine esthétique qu’on utilise plutôt pour améliorer notre peau et son hydratation !

 

Quels sont les effets de la mésothérapie ?

La mésothérapie a pour effet de revitaliser les tissus de la peau, par le biais d’injections très précises de produits sous la peau. Elle est pratiquée majoritairement au niveau du visage, mais aussi sur le cou, le décolleté ou encore le dos des mains. Les bénéfices attendus seront une peau plus tonique, plus hydratée mais aussi plus ferme et plus éclatante. Les ridules pourront être estompées et la peau sera plus élastique. Enfin, les effets d’une séance se verront pendant 3 à 6 mois voire sur le long terme avec un traitement régulier.

 

Que contiennent les injections ?

Il faut distinguer deux types de mésothérapies. Pour les profondes, le médecin emploiera des « skinboosters », des mélanges à base d’acide hyaluronique faiblement réticulé.

Pour les mésolift, ou mésothérapies plus superficielles, on utilisera des mélanges contenant des vitamines, des acides aminés, des oligoéléments, des antioxydants et de l’acide hyaluronique, mais non réticulé.

Pensez bien à vérifier l’agrément CE de la formule qui sera utilisée pour être sûr que ce soit conforme aux normes en vigueur dans le secteur.

 

Comment se passe une séance ?

Une séance de mésothérapie dure environ 30 minutes. Deux types d’injections seront possibles, à commencer par la manuelle. Le médecin injectera le mélange choisi grâce à une seringue accompagnée d’une aiguille très fine qui pénètrera dans la peau de manière superficielle et très vite. Concernant la méthode dite « automatique », le médecin utilisera un « méso-perfuseur » pour remplacer la seringue, et le liquide sera ainsi injecté par pression.

Dans les deux cas, les « skinboosters » seront injectés plus profondément dans la peau, au niveau du derme, tandis que, pour les mésolifts, les mélanges seront injectés au niveau de l’épiderme.

Dans tous les cas, il est possible que de légères marques apparaissent après la séance mais elles disparaîtront en quelques jours.

Qui peut bénéficier de la mésothérapie ?

La mésothérapie est évidemment plus utilisée pour les personnes d’un certain âge, qui souhaitent retrouver l’éclat de leur jeunesse. Mais il est possible de commencer le traitement à tout âge, notamment dès 25 ans, si cela se justifie. Cela sera notamment utile pour les personnes qui fument, qui sont beaucoup exposées au soleil ou à la pollution, mais aussi pour les peaux mal nourries, qui pourront utiliser la mésothérapie en complément de soins lasers ou de peelings

Cependant, certaines personnes auront une contre-indication et notamment celles ayant un état infectieux de la peau comme de l’herpès ou de l’acné en poussée. Les femmes enceintes et les personnes allergiques à certains produits devront également se passer de la mésothérapie. Et il ne faudra pas faire l’impasse sur l’asepsie, qui doit être rigoureusement suivie pendant l’intervention mais aussi après, avec l’utilisation de crèmes et de topiques.

Ainsi, vous l’aurez compris, il est tout à fait envisageable de commencer la mésothérapie à tout âge, pour retrouver sa « peau de bébé ». Alors, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous voir au Centre Laser Matabiau Toulouse.

 

Photo de Anna Shvets provenant de Pexels

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *